DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Justice américaine accorde la liberté conditionnelle à Dominique Strauss-Kahn

Vous lisez:

La Justice américaine accorde la liberté conditionnelle à Dominique Strauss-Kahn

Taille du texte Aa Aa

Dominique Strauss Kahn est inculpé d’agression sexuelle mais obtient la liberté conditionnelle en attendant son procès.

La justice américaine a accepté les garanties proposées par la défense du français.

L’ancien patron du Fonds monétaire international devra néanmoins passer une autre nuit en prison.

Dominique Strauss-Kahn sera libéré dès lors qu’aura été versée une caution d’un million de dollars assortie d’un dépôt de garantie de cinq millions de dollars.

L’ancien ministre sera assigné à résidence 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, avec une surveillance électronique et humaine à ses frais.

Son épouse Anne Sinclair et sa fille Camille, ont assisté à l’audience. Dominique Strauss Kahn est apparu fatigué, et selon une confidence de son avocat déprimé par la situation.

Le procureur a annoncé au début de l’audience sa mise en accusation officielle par le Grand Jury. Les sept charges ont été retenues.

Dominique Strauss-Kahn a été arrêté samedi après-midi. Une employée de l’hôtel dans lequel il résidait l’accuse de l’avoir agressée sexuellement et d’avoir tenté de la violer.

Dominique Strauss Kahn a démissionné hier matin de son poste de directeur général du FMI. Il n’a cessé de rejeter les accusations portées à son encontre.

La prochaine audience a été fixée au 6 juin pour l‘énoncé des charges.