DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Frontières de 1967 : le refus de Benjamin Netanyahu exaspère les Palestiniens

Vous lisez:

Frontières de 1967 : le refus de Benjamin Netanyahu exaspère les Palestiniens

Taille du texte Aa Aa

Une fin de non recevoir qui fait bondir les Palestiniens. Le Premier ministre israélien a provoqué plus que des grincements de dents en excluant catégoriquement hier une proposition phare du président américain. A savoir la création d’un état palestinien sur la base des frontières de 1967. Les deux hommes se sont rencontrés à la Maison blanche.

“Si Israël est prêt à faire des compromis généreux pour la paix, il ne peut pas revenir aux lignes de 1967, car ces lignes sont indéfendables, parce qu’elles ne prennent pas en compte certains changements sur le terrain”, a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.”

Les Palestiniens ont réagi en demandant à Obama et au Quartette pour le Proche-orient de faire pression sur Netanyahu pour qu’il revienne sur sa position.

“M. Netanyahu rejette complètement la vision d’Obama de deux états avec les frontières de 1967. Et avant qu’il ne l’accepte, je ne crois pas que nous aurons un partenaire ou un processus de paix,”

a déploré Saeb Erekat, membre du comité exécutif de l’OLP.

Pour Benjamin Netanyahu, il n’est pas question de renoncer aux blocs de colonies de Cisjordanie où vivent 300.000 Israéliens.

L’appel inédit de Barack Obama a été salué par le Quartette et par les dirigeants européens, qui se sont réjouis que les Etats-Unis se rapprochent de leur position.