DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Géorgie : 10 000 personnes réclament le départ du président

Vous lisez:

Géorgie : 10 000 personnes réclament le départ du président

Taille du texte Aa Aa

Une vague de 6000 à 10 000 personnes a déferlé à Tbilissi en Géorgie. Leur revendication: la démission du président Mikheil Saakachvili. Comme lors des grandes manifestations de 2009, l’opposition accuse le dirigeant de dérive autoritaire.

Parmi les opposants les plus déterminés, figure Nino Bourdjanadzé, ex-figure de proue de la Révolution de la rose. Révolution qui porta Mikheil Saakachvili au pouvoir. “Nous allons nous battre jusqu’au bout avec vous, quelque soit la difficulté de ce combat. Nous n’allons pas faire un seul pas en arrière et nous obligerons ce gouvernement à démissionner. C’est un combat décisif”.

Une autre manifestation a réuni plusieurs centaines de personnes à Batoumi, ville au bord de la mer Noire. Certaines d’entre elles ont tenté de forcer les portes d’une chaîne de télévision locale.

La police les a repoussées.

La tension monte autour du président géorgien. Selon un média russe, un opposant et ancien ministre de la Défense réfugié en France a appelé vendredi l’armée géorgienne à faire un choix politique.

Avec AFP