DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Photographes à Cannes - 8/8 : "Cannes, là où l’Amérique rencontre l’Europe'"

Vous lisez:

Photographes à Cannes - 8/8 : "Cannes, là où l’Amérique rencontre l’Europe'"

Taille du texte Aa Aa

Georges de Keerle, directeur de la photographie Europe :

Ce qui rend Cannes si spécial c’est que l’Amérique rencontre l’Europe ici. Il y a de nombreux films européens en compétitions mais aussi des films asiatiques, et bien sûr américains. La Palme d’Or, c’est la récompense la plus prestigieuse que peut rêver de recevoir un réalisateur ou un acteur, au même niveau que les Oscars. C’est aussi le festival le plus international, ce qui est aussi très important pour les marques de luxe qui utilisent leurs ambassadeurs pour y être présents et véhiculer leur image dans le monde.

Ce que je préfère dans mon travail est de rencontrer des gens comme par exemple des partenaires potentiels. Il y a des compagnies de production avec qui on aimerait travailler, tu es en contact avec des stars, des top models, des RP, des publicitaires et les marques de luxe travaillent avec nous pour obtenir les visuels dont ils ont besoin pour leur stratégie de communication.

C’est ici aussi qu’on rencontre les grands patrons qu’il est compliqué de rencontrer en temps normal. En plus, ici, ils sont différents, d’humeur plus communicative. Par exemple, à la soirée de gala de l’amfAR jeudi soir – c’est la plus grosse fête à Cannes – il y avait le vice-président de l’Oréal, une très grosse pointure. Tu peux le rencontrer, pas pour parler business mais pour mettre un visage sur un nom. Cela permet aussi de se faire introduire auprès d’autres personnes. Grâce à cela, la prochaine fois que je les contacterai, il y a plus de chance qu’ils m’écoutent… De mon côté, je lui présente aussi des gens que je connais, comme Naomi Campbell ou Eva Herzigova et cela lui fait plaisir d’avoir une photo avec elles !

Je rencontre beaucoup de monde, je serre aussi beaucoup de mains et comme on est en Europe, j’embrasse aussi beaucoup. Hier par exemple, parmi tout les gens que j’ai croisés, il y a dix personnes dont j’ai serré la main et dix que j’ai embrassé que je n’oublierai pas. Mais bien sûr, c’est ma femme que je préfère embrasser !

J’aime travailler avec les tops models. Elles sont très pros et ce sont aussi de vraies stars. Les grands acteurs et actrices sont plus compliqués à approcher, ils sont entourés d’une armée de publicitaires qui paniquent à l’idée de pouvoir perdre leur boulot. Ils ont comme des cercles défensifs autour d’eux. Alors que les mannequins sont habituées à se mélanger, à rencontrer des gens, elles sont là aussi pour ça. Elles sont payées parce qu’elles sont belles et elles posent avec les personnes avec qui elles sont censées poser.

C’est Naomi Campbell la meilleure. Elle ne fait pas que de gagner beaucoup d’argent et profiter de la vie. Elle est aussi vraiment impliquée dans des œuvres caritatives. Je sais qu’elle fait des colères mais au final elle fait beaucoup pour les autres et le fait de manière efficace. Ca fait vingt ans qu’elle est dans le métier. Elle a toujours été très pro et en plus elle est très sympa et drôle. Elle n’est pas juste un mannequin.



Georges de Keerle
Ce Français est directeur de la photographie pour l’Europe depuis 1999. Il est venu neuf fois au Festival de Cannes depuis qu’il a son poste actuel. Auparavant, il travaillait comme photographe. Il est aussi responsable des partenariats entre Getty et les marques de luxe.

Le festival de Cannes sur le site de Wire Image
www.wireimage.com

Le festival de Cannes sur le site de Getty Images
www.gettyimages.com

Découvrez notre dossier