DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Geste fort de l'Union européenne aux Conseil national de transition libyen

Vous lisez:

Geste fort de l'Union européenne aux Conseil national de transition libyen

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne ne craint plus de l’affirmer, le conseil national de transition libyen est un interlocuteur politique clef qui représente les aspirations de son peuple.

Ce week-end, la haute représentante aux Affaires Etrangères s’est rendue à Benghazi. Comme un geste symbolique, Catherine Ashton a officiellement inauguré un bureau de l’Union dans le fief de la rébellion. Une manière de dire que Bruxelles soutiendra aussi longtemps qu’il faudra le peuple libyen.

“Nous souffrons du régime de Kadhafi. Il tue nos hommes et nos enfants sans aucune pitié. Nous avons donc besoin de l’aide du monde entier”, témoigne une femme.

L’Union européenne n’exclu pas de se servir des avoirs libyens gelés pour répondre aux besoins humanitaires sur place.

“Nous avons identifié certains besoins”, explique un diplomate du service européen d’action extérieure. “Les Libyens nous ont clairement expliqué qu’ils avaient besoin d’une aide technique, pas de fonds ou d’argent. La Libye est un pays plein de ressources”.

Trois mois après le début du soulèvement en Libye, les rebelles contrôlent l’est du pays et quelques poches dans l’ouest.

La situation humanitaire reste préoccupante dans les zones montagneuses où se déroulent les combats.