DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cannes : l'Arbre de Vie, Palme d'or

Vous lisez:

Cannes : l'Arbre de Vie, Palme d'or

Taille du texte Aa Aa

Grand asbent de la remise des prix à Cannes, le réalisateur Terrence Malick remporte la Palme d’or avec “L’Arbre de Vie”, seul film américain en compétition cette année.

“Ce fut une cérémonie atypique”, précise notre envoyé spécial Wolfgang Spindler. “La Palme d’or a été décernée à un long-métrage dont le réalisateur était absent, le prix d’interprétation féminine récompense une actrice dont le metteur en scène a été expulsé du festival, et le prix d’interprétation masculine est attribué à un rôle muet.

Meilleure actrice, Kirsten Dunst ne cautionne pas pour autant les propos que Lars Von Trier a tenu sur Hitler lors de sa conférence de presse pour présenter “Melancholia”.

“Il faut du temps pour s’habituer à quelqu’un comme lui. Au début, j‘étais choquée par certains des propos qui sortaient de sa bouche durant le tournage. Je connais Lars, mais ce qu’il a dit était extrêmement inapproprié et on ne peut pas plaisanter avec ce genre de choses”, prévient l’actrice.

Jean Dujardin a lui subjugué le jury dans “The Artist”, de Michel Hazanavicius. “En fait, le muet c’est un peu comme le cinéma parlant. On a une idée, une intention de jeu, et finalement ce n’est pas la parole qui prend le dessus. L’intellect est complètement balayé. C’est le corps qui parle, et on se rend compte qu’on peut faire beaucoup de choses”.