DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'éruption du volcan islandais présente moins de risque pour l'Europe

Vous lisez:

L'éruption du volcan islandais présente moins de risque pour l'Europe

Taille du texte Aa Aa

L’horizon est bouché au dessus de l’Islande, comme l’an dernier à la même période. Mais cette fois, le risque d’une paralysie du transport aérien en Europe est moindre, si l’on en croit les experts.

Le volcan Grimsvötn, le plus actif du pays, crache ses cendres depuis samedi. Le principal aéroport islandais devrait rester fermé encore ce lundi.

L’agence européenne de la sécurité aérienne Eurocontrol prévoit que si l‘éruption du volcan se poursuit au même rythme, le nuage de cendres pourrait atteindre le nord de l’Ecosse mardi, puis l’ouest de la France et le nord de l’Espagne jeudi.

En avril 2010, le réveil d’un autre volcan islandais avait paralysé une grande partie du trafic aérien européen. Sur un mois, plus de huit millions de passagers avaient été bloqués.