DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le tableau se noircit à Fukushima

Vous lisez:

Le tableau se noircit à Fukushima

Taille du texte Aa Aa

La situation pourrait s’avérer bien plus catastrophique que prévu à Fukushima, au Japon.
 
Tepco, l’opérateur de la centrale, vient en effet d’annoncer que la tableau des faits qu’il avait jusqu’ici dressé était sans doute trop mesuré par rapport à la réalité.
 
Tokyo Electric Power a notamment revu sa copie sur la question d’une possible fusion du réacteur 1, qui ne fait désormais plus l’ombre d’un doute.
 
Autre précision de taille : le combustible des réacteurs 1, 2 et 3, a très probablement fondu à l’issue de la catastrophe du 11 mars dernier.
 
Le risque de fuites radioactives dangereuses serait encore loin d‘être contenu. Quant au périmètre d’exclusion, il n’a jamais cessé d‘être élargi. De nouvelles évacuations ont eu encore lieu, pas plus tard que la semaine dernière.
 
Ce lundi, des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Tokyo. Elles s’insurgent contre la décision du gouvernement de faire pas­ser le niveau d’exposition radio­ac­tive autorisé chez les enfants, de 1 à 20 mil­li­sie­verts.
  
Un groupe d’experts de l’AIEA est attendu sur place pour se rendre compte de l’ampleur de la situation dans la centrale nucléaire.
 
Jeudi, le premier ministre japonais Naoto Kan aura à coeur de calmer les esprits lors d’un sommet du G8 organisé à Deauville, en France, et auquel son pays participe.