DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama revendique des "liens de sang" avec l'Irlande

Vous lisez:

Obama revendique des "liens de sang" avec l'Irlande

Taille du texte Aa Aa

Quelques jours après la Reine Elisabeth II, le président des Etats-Unis et son épouse.

Les invités de marque se succèdent en Irlande où Barack Obama était en visite ce lundi, coup d’envoi d’une tournée européenne d’une semaine qui le mènera ensuite au Royaume-Uni, en France et enfin en Pologne.

Le président américain, qui s’est brièvement entretenu avec le premier ministre Enda Kenny, a tenu à rappeler le soutien inconditionnel des Etats-Unis à ce pays qui, en novembre dernier, a dû recourir au soutien financier de l’UE et du FMI.

“L’amitié et les liens entre les Etats-Unis et l’Irlande ne pourraient pas être plus forts. Manifestement, ce n’est pas juste une question d’intérêts stratégiques ou de politique étrangère. Pour les Etats-Unis, il y a un lien du sang avec l’Irlande.”

Une journée marathon qui avait démarré par une rencontre avec son homologue irlandaise Mary McAleese, aux côtés de laquelle il a symboliquement planté un arbre dans sa résidence officielle.

Pas moins de 34 millions d’Américains revendiquent des racines irlandaises, autant de voix qui comptent alors que la campagne pour les présidentielles a pour ainsi dire déjà démarré aux Etats-Unis.

Point d’orgue de cette journée, une visite très symbolique dans le petit village de Moneygall. Symbolique parce que l’un de ses aïeux, en l’occurrence son arrière-arrière-arrière grand-père, en était originaire.

Une bourgade d‘à peine 300 âmes où il a aussi pu rencontrer l’un de ses cousins maternels très éloignés dans un pub.

Cousin qui devrait d’ailleurs figurer dans l’un des clips de campagne du président américain dans les prochaines semaines.