DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : Retour à la case départ

Vous lisez:

Yémen : Retour à la case départ

Taille du texte Aa Aa

Soutenu par ses manifestants, à Sanaa, le Président Ali Abdallah Saleh refuse de signer le plan de sortie de crise élaboré par les monarchies du Golfe, et ce pour la troisième fois consécutive. Du coup le groupe a décidé de suspendre la médiation dans le pays.

Cinq membres du parti au pouvoir avaient pourtant accepté de signer le texte qui aurait permis au président de quitter le pouvoir après 33 ans à la tête du pays, sans risquer d‘être poursuivi en justice.

Insuffisant pour le chef de l’Etat qui accuse l’opposition de vouloir plonger le pays dans une guerre civile. “Ils seront responsables du bain de sang qui a déjà eu lieu et du sang qui coulera à l’avenir à cause de leur stupidité”, explique Ali Abdallah Saleh.

Les médiateurs réunis à l’ambassade des Emirats arabes unis ont du être évacués par hélicoptère après avoir été encerclés par des partisans armés du régime.