DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Benyamin Netanyahu réaffirme qu'il ne reviendra pas aux frontières de 1967

Vous lisez:

Benyamin Netanyahu réaffirme qu'il ne reviendra pas aux frontières de 1967

Taille du texte Aa Aa

Lors de son discours ce mardi devant le Congrès américain, le Premier ministre israélien a répété que ces frontières étaient “indéfendables”.

Le chef du gouvernement de l’Etat hébreu a redit également qu’il était contre une division de Jérusalem, assurant que la ville devait rester “la capitale unie d’Israël”.

“Dans n’importe quel accord de paix réel, un accord qui signifie la fin du conflit, certaines colonies vont finir par se retrouver en-dehors des frontières israéliennes. Maintenant, le tracé des frontières doit être négocié”. Benyamin Netanyahu assure qu’Israël saura “se montrer généreux” pour les frontières d’un futur Etat palestinien. “Mais comme l’a dit le président Obama, les frontières seront différentes de celles qui existaient le 4 juin 1967. Et Israël ne reviendra pas à ces frontières “indéfendables” de 1967”.

Israël est “prêt à des compromis douloureux” pour arriver à la paix, notamment l’abandon de plusieurs parties de sa “terre ancestrale” selon son premier ministre qui a passé plusieurs jours aux Etats-Unis.

Benyamin Netanyahu s’oppose avec force à la reconnaissance d’un Etat palestinien à l’Onu en septembre car selon lui “la paix doit être négociée et non proclamée”. Le premier ministre israélien a également exclu de négocier avec le Hamas et rappelé qu’Israël devait se défendre contre toute attaque notamment de la part de l’Iran.