DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les eurodéputés en faveur des scanners corporels

Vous lisez:

Les eurodéputés en faveur des scanners corporels

Taille du texte Aa Aa

Les aéroports européens devraient bientôt être autorisés à se doter de scanners corporels. Les eurodéputés avaient refusé leur généralisation en 2008. Trois ans plus tard, la commission transports du Parlement européen donne son feu vert. Mais elle exclut les scanners qui émettent des radiations ionisantes, potentiellement cancérigènes. Les passagers pourront aussi refuser à condition d’accepter une fouille corporelle.

“ L’intimité, la vie privée et la santé sont protégées. Il est également garanti que l’on ne puisse conserver des données d’aucune sorte concernant la personne, puisqu’elles sont immédiatement détruites. D’ailleurs, il n’existe aucune technologie capable de les stocker “ , explique le rapporteur du texte, Luis de Grandes Pascual.

Quant à l’interdiction de transporter des liquides, aérosols et gels dans les bagages à main, les eurodéputés demandent à ce qu’elle soit levée d’ici 2013. Ces mesures doivent désormais être approuvées par l’ensemble du Parlement.