DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tepco lève un nouveau coin du voile sur ce qui s'est passé à Fukushima


Japon

Tepco lève un nouveau coin du voile sur ce qui s'est passé à Fukushima

La situation à la centrale nucléaire de Fukushima était plus désespérée que l’on pensait. L’exploitant japonais Tepco l’avoue petit à petit, et se décrédibilise toujours un peu plus. Ce mardi, il a confirmé la fusion de combustible nucléaire dans les réacteurs numéro 2 et 3. Le même phénomène s‘était produit dans le numéro 1, ce que Tepco n’avait reconnu que début mai. “Le combustible nucléaire des réacteurs 2 et 3, a expliqué la direction de Tepco, a fondu deux à trois jours après le séisme et le tsunami du 11 mars dernier”.

Afin d’analyser cet accident majeur à la centrale de Fukushima, une équipe de l’Agence internationale de l‘énergie atomique est actuellement au Japon. La mission de ses vingt spécialistes durera jusqu’au 2 juin. “Nous sommes ici pour recueillir des informations et tirer des leçons, explique le chef de la mission, pour améliorer les normes de sécurité nucléaire dans le monde”. Une commission d’experts indépendants va également être constituée au Japon, afin d‘éviter tant que se peut des accidents semblables à l’avenir. Cette commission devrait établir un premier rapport en décembre prochain.

Prochain article

monde

Rétromachine : "Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine..."