DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un G8 pour internet

Vous lisez:

Un G8 pour internet

Taille du texte Aa Aa

L’idée française s’est matérialisée ce mardi. Pendant deux jours, les grands acteurs de la toile sont réunis à Paris, le temps d’un brainstorming grandeur nature sur le dialogue à instaurer entre les pouvoirs publics et le net. En ouverture, le président français en a appelé à la moralisation du web :

“ L’univers que vous représentez n’est pas un univers parallèle, affranchi des règles de droit, affranchi de la morale, et plus généralement de tous les principes fondamentaux qui gouvernent la vie sociale dans les pays démocratiques “ , a déclaré Nicolas Sarkozy.

Au menu, des thèmes comme les droits d’auteur et la protection des données personnelles qui suscitent souvent des frictions. Dopeur de croissance et créateur d’emploi, internet tient néanmoins dur comme fer à son espace de liberté.

“ Nous essayons de civiliser le cyberespace depuis 22 ans, et je pense que nous avons sans doute un interprétation différente de ce que cela signifie. Nous pensons que la civilisation implique la liberté, l’ouverture et la possibilité d’une dose minimum de réglementation “ , souligne John Perry Barlow, de l’Electronic frontier foundation.

Le e-sommet doit déboucher sur des recommandations qui seront présentées au sommet du G8 en fin de semaine. A en croire une étude récente, le secteur de l’internet a contribué à 10% de la croissance ces cinq dernières années dans 13 pays, dont les huit premières puissances mondiales.