DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinquième jour de colère en Géorgie

Vous lisez:

Cinquième jour de colère en Géorgie

Taille du texte Aa Aa

C’est le cinquième jour consécutif de manifestation en Géorgie et la colère contre Mikheïl Saakachvili est toujours vive, même si la mobilisation faiblit. 5000 personnes aujourd’hui dans les rues de Tbilissi.

Plusieurs partis d’opposition ont refusé de se joindre aux manifestants qui réclament le départ du président géorgien. Des opposants auraient été menacés.

“La situation est très difficile et ce n’est pas parce que le peuple ne veut pas lutter mais parce que la dictature sème la terreur. En tous cas nous allons continuer la lutte.”

Mikheïl Saakachvili, un pro-occidental, est arrivé au pouvoir en 2003 à l’issue d’une révolte pacifique. L’opposition, qui met en cause sa dérive autoritaire, a tenté de le pousser au départ plusieurs fois. De son côté le pouvoir à Tbilissi l’accuse d‘être soutenue et poussée par la Russie.