DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pays émergents tentent de contrer la candidature Lagarde au FMI

Vous lisez:

Les pays émergents tentent de contrer la candidature Lagarde au FMI

Taille du texte Aa Aa

Présentée comme la favorite pour devenir la prochaine directrice générale du Fonds, la ministre française de l‘économie ne recueille pas tous les suffrages.

Les pays émergents veulent faire entendre leurs voix et ils ont profité des 50 ans de l’OCDE à Paris pour le crier haut et fort à l’image du ministre sud-africain des finances. “Ce que nous voulons, c’est que chacun est l’opportunité de pouvoir présenter sa candidature. Les Européens disent que le prochain directeur général doit être un européen. Mais durant toutes nos discussions au G20, nous avons dit que le processus devait être ouvert, transparent et basé sur les compétences et l’expérience du candidat”.

Le ministre mexicain des finances est sur la même longueur d’ondes. “Le gouvernement du Mexique soutient la candidature d’Augustin Carstens, et il reconnaît aussi que la ministre française des finances à toutes les qualités pour diriger le FMI. Cependant, nous pensons que le gouverneur de la banque centrale du Mexique a une vraie crédibilité pour diriger le FMI”.

Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 10 juin.