DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volcan : des aéroports allemands sont fermés, et l'éruption est terminée

Vous lisez:

Volcan : des aéroports allemands sont fermés, et l'éruption est terminée

Taille du texte Aa Aa

L’aéroport de Berlin fermé à son tour, après Hambourg et Brême. Les aéroports du nord de l’Allemagne ont été touchés par le nuage de cendres craché par le volcan islandais.

Les restrictions seront levées dans l’après midi, les passagers allemands doivent se renseigner auprès de leur compagnie aérienne. La Commission européenne n’envisage pas une fermeture de grande ampleur de l’espace aérien, comme l’an dernier : “Depuis une année, des leçons ont été apprises, explique le commissaire aux Transports, Siim Kallas. Tout en respectant pleinement des impératifs de sécurité, l’Europe est maintenant en mesure de répondre d’une façon graduée plutôt qu’uniformisée.”

Si à Glasgow hier c‘était le chaos, le trafic doit revenir progressivement à la normale en Grande-Bretagne aujourd’hui. Idem au Danemark, où l’espace aérien a rouvert ce matin. La règle, c’est que ce sont les compagnies qui décident ou non de voler. Pas toujours rassurant pour les passagers, selon Simon Calder, journaliste spécialisé dans le voyage : “Nous voulons être certains de savoir si c’est sûr ou pas. Le fait que certains avions volent et d’autres pas rend les gens anxieux.”

Mais plus de raison d‘être anxieux. L‘éruption du volcan islandais Grimsvötn s’est arrêtée, selon les services météorologiques britanniques. Le nuage de cendres devrait être bientôt un lointain souvenir.