DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mladic ne reconnaît pas le TPI chargé de le juger

Vous lisez:

Mladic ne reconnaît pas le TPI chargé de le juger

Taille du texte Aa Aa

Ratko Mladic ne reconnaît pas l’autorité du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). C’est une des seules choses qu’il ait dites lors du premier interrogatoire après son arrestation. Un interrogatoire qui a d’ailleurs été abrégé, en raison du mauvais état de santé de Mladic.

L’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie a été interpellé ce jeudi matin puis transféré au tribunal de Belgrade chargé des crimes de guerre.

D’après son avocat, Ratko Mladic semble très affaibli. Il est aujourd’hui âgé de 69 ans. Son interrogatoire pourrait reprendre ce vendredi, après avis médical.

C’est à Lazarevo, dans le nord-est de la Serbie, que Mladic a été arrêté. Sur le panneau d’entrée du village, quelqu’un a ajouté cette inscription: “Ratko héros”, signe que l’ancien militaire compte de nombreux supporters. Son interpellation a d’ailleurs mis tout le village en ébullition. Certains ont laissé éclaté leur colère contre les journalistes.

Ratko Mladic doit à présent être transféré à La Haye aux Pays-Bas, pour comparaître devant le Tribunal pénal international (TPI). Il est poursuivi pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide commis pendant le conflit en ex-Yougoslavie.