DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bélarus : Loukachenko accuse Moscou

Vous lisez:

Bélarus : Loukachenko accuse Moscou

Taille du texte Aa Aa

Alexandre Loukachenko est furieux.

Le Bélarus traverse une très grave crise financière et son président accuse le voisin russe.

Minsk négocie un crédit de 3 milliards de dollars auprès de ses partenaires commerciaux, au premier rang desquels se trouve la Russie. Problème : Moscou exige d’importantes privatisations en échange de ce prêt.

“Notre pays ne cèdera rien à ces gangsters !”, a déclaré le président. “Pas un seul kopeck ! Nous ne vendrons ni Belkali ni MAZ ni BelAz ni BMZ ni. Personne ne vendra rien à moins que je ne le décide moi-même !”

En représailles Loukachenko veut mettre fin aux activités de certaines médias russes dans son pays en raison de leur couverture de la crise financière qu’il juge trop négative.

Le Bélarus a fortement assoupli sa politique de change cette semaine. Après avoir vu fondre sa réserve en devises, le pays a procédé à une dévaluation de plus d’un tiers de sa monnaie.

Conséquence : les Bélarusses se sont précipités devant les bureaux de change pour se débarasser de leurs roubles fortement dépréciés. Ils se sont également rués dans les magasins pour constituer des réserves.