DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'extradition de Mladic retardée par un appel de sa défense

Vous lisez:

L'extradition de Mladic retardée par un appel de sa défense

Taille du texte Aa Aa

La défense de Ratko Mladic tente une manoeuvre de dernière minute pour retarder son extradition vers le tribunal de La Haye. Elle a déposé un appel que devra examiner la Cour d’appel ce mardi. Ce n’est qu’après que le tribunal serbe pour les crimes de guerre devra trancher sur le sort de Mladic, qui a reçu à Belgrade une première visite de ses petits-enfants.

Les juges serbes disposent d’un délai de trois jours maximum pour se prononcer sur le transfèrement de l’ex-chef militaire des Serbes de Bosnie à La Haye. Mais leur décision pourrait intervenir rapidement. Ratko Mladic est attendu depuis seize ans par le Tribunal pénal international, afin de comparaître pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide. Le procureur du TPI étudie maintenant la possibilité de juger ensemble Ratko Mladic et Radovan Karadzic, l’ancien chef politique des Serbes de Bosnie, pour certains faits communs qui leur sont reprochés.