DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président sud-africain tente une nouvelle médiation en Libye

Vous lisez:

Le président sud-africain tente une nouvelle médiation en Libye

Taille du texte Aa Aa

Jacob Zuma est à Tripoli pour tenter de négocier un accord de paix avec Mouammar Kadhafi. Il a été accueilli par un groupe de dignitaires libyens, en

l’absence du “guide de la révolution”, qui n’est plus apparu en public depuis le 11 mai.

Sur le terrain, les autorités libyennes accusent l’Otan d’avoir tué au moins 11 personnes lors de raids sur la ville de Zliten. Toute vérification est pour le moment impossible mais il pourrait s’agir de la plus grosse bavure de la coalition depuis le 19 mars dernier.

Le secrétaire général de l’Otan affirme lui que “le règne de terreur de Kadhafi arrive à sa fin. En seulement deux mois, nous avons fait des progrès significatifs. Il est de plus en plus isolé chez lui et à l‘étranger”.

Les rebelles réaffirment pour leur part qu’aucune négociation n’est possible avant le départ de Kadhafi. Ils réclament l’aide de la communauté internationale pour soutenir la guerre contre le régime. Sous-armés, les insurgés sont bloqués à Brega et ils subissent des sièges intenses à Zenten et Misrata.