DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle médiation de l'Union africaine à Tripoli

Vous lisez:

Nouvelle médiation de l'Union africaine à Tripoli

Taille du texte Aa Aa

Première apparition en public de Mouammar Kaddafhi depuis le 11 mai. Sur ces images de la télévision libyenne il accueille Jacob Zuma, le président sud-africain, ici chargé par l’Union africaine de négocier un accord de paix. Pour la deuxiéme fois, la précédente tentative en avril dernier n’ayant pas abouti. Jacob Zuma a réïtéré son appel au cessez le feu, déplorant que les raids aériens de l’OTAN sapent les efforts de l’Union africaine.

Le cessez-le-feu est le premier point d’une feuille de route qui prévoit une période de transition, suivie d‘élections démocratiques. L’initiative a été acceptée par le régime mais rejetée par le CNT, l’organe de direction des rebelles.

Le guide libyen accuse par ailleurs l’OTAN d’avoir tué 11 civils dans des bombardements à 150 kilomètres de Tripoli, alors même que Jacob Zuma se trouve dans la capitale pour discuter d’une sortie de crise.