DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Religion : l'Europe appelle à ne pas céder à l'égoïsme, voire au racisme

Vous lisez:

Religion : l'Europe appelle à ne pas céder à l'égoïsme, voire au racisme

Religion : l'Europe appelle à ne pas céder à l'égoïsme, voire au racisme
Taille du texte Aa Aa

Les hauts responsables européens entourés de dignitaires des religions chrétienne, juive, musulmane et de représentants bouddhistes… C’est désormais une habitude. Chaque année, ils se retrouvent à Bruxelles. Cette fois, avec l’arrestation de Ratko Mladic, la rencontre a pris un tour plus grave.

Les images d’un prêtre orthodoxe bénissant les troupes de l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie pendant la guerre ont ressurgi dans les mémoires. Et le chef spirituel de l’Eglise grec-orthodoxe de France a dû s’expliquer :

“ La religion a été manipulée, malheureusement. Le fait isolé de bénédiction ou non d’une personne n’engage en rien les communautés religieuses “ , a déclaré Monseigneur Emmanuel Adamakis.

Cette réunion a aussi été consacrée aux révoltes arabes. Herman Van Rompuy en a profité pour mettre en garde contre les amalgames et le populisme :

“ Ces révolutions ne sont pas le fait de fanatiques ou d’extrémistes, au contraire. Elles prouvent qu’il n’y a pas de contradiction entre l’islam et la démocratie, pas plus que pour d’autres religions. Nos valeurs ne sont pas en déclin. Ce n’est donc pas le moment pour les Européens de montrer moins d’ouverture, moins de tolérance ou de faire preuve de plus d‘égoïsme ou de matérialisme, voire de racisme “ , a prévenu le Président du Conseil.

Depuis 2005, l’objectif de ce rendez-vous annuel est de favoriser un dialogue ouvert et régulier entre les institutions européennes et les religions ou communautés de conviction.