DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Allemagne traque sa bactérie, l'Espagne trie ses concombres

Vous lisez:

L'Allemagne traque sa bactérie, l'Espagne trie ses concombres

Taille du texte Aa Aa

En Allemagne, la bactérie E.Coli fait chaque jour un peu plus de dégâts. Sur les marchés, tout le monde se méfie notamment des concombres, vecteur potentiel de cette bactérie.

Sur le plan médical,on parle d’au moins quatorze décès. Mais des centaines de cas sont actuellement recensés.. Il s’agit de personnes présentant les symptômes de cette maladie : vomissements, diarrhées avec hémorragies.

Les autorités allemandes cherchent toujours à identifier la cause de cette contamination. “L’origine exacte n’a pas encore été déterminée, admet le ministre de la Santé Daniel Bahr. Il nous faut donc poursuivre les recherches et travailler ensemble sans relâche”.

Depuis plusieurs jours, les soupçons se portent vers l’Andalousie. Cette région du sud de l’Espagne est une des principales zones de culture de légumes, vendus ensuite dans toute l’Europe. Plusieurs pays ont suspendu leurs importations. Certains producteurs ont donc commencé à détruire une partie de leurs stocks de concombres. Les autorités espagnoles dénoncent un lourd préjudice pour le secteur agricole.