DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Cour européenne ne voit pas de "motif politique" à la condamnation de Khodorkovski

Vous lisez:

La Cour européenne ne voit pas de "motif politique" à la condamnation de Khodorkovski

Taille du texte Aa Aa

La défense de Mikhaïl Khodorkovski remporte une manche contre le Kremlin, mais en perd une autre, beaucoup plus symbolique. La Cour européenne des droits de l’Homme a en effet écarté un “motif politique” dans les condamnations pour malversations financières de l’ancien patron du géant pétrolier russe Ioukos. “Des preuves incontestables de motif politique des autorités russes n’ont pas été apportées”, ont tranché les sept juges de la Cour de Strasbourg.

En revanche, la juridiction du Conseil de l’Europe a reconnu le caractère irrégulier des conditions d’interpellation et de détention de Mikhaïl Khodorkovski. Il avait été interpellé dans un premier temps comme simple témoin, avant d‘être inculpé seulement quelques heures plus tard grâce à un acte d’accusation de 35 pages. La Cour européenne condamne donc l’Etat russe à verser 24.500 euros à Mikhaïl Khodorkovski pour dommage moral.