DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président yéménite emploie la manière forte contre les opposants

Vous lisez:

Le président yéménite emploie la manière forte contre les opposants

Taille du texte Aa Aa

Le président yéménite semble bien décider à vouloir écraser le mouvement de contestation qui agite son pays depuis plusieurs mois. Ainsi à Taëz, dans le sud-ouest, un des fiefs de l’opposition.

Les forces de l’ordre étaient massivement intervenues dimanche soir, faisant de plusieurs dizaines de morts. Ce lundi, elles ont continué à traquer les manifestants, empêchant ainsi tout rassemblement.

Une nouvelle fois, le président Ali Adballah Saleh s’en est pris aux contestataires : “ils disent vouloir le changement; ils ne proposent que destruction et vol. Ils parlent d’une révolution pacifique de la jeunesse; mais c’est en fait une révolution qui casse tout. Et ceux qui les mènent sont des militaires corrompus qui ont quitté l’armée”.

Depuis le mois de janvier, le pays est en proie à des rassemblements quasi-quotidiens de manifestants qui réclament le départ du président Saleh.

Et, pour ajouter un peu plus à la tension, la ville côtière de Zinjibar serait tombée dimanche aux mains d’Al-Qaïda. Les combats entre forces régulières et militants islamistes auraient fait plusieurs morts.