DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

AIEA : Tokyo a sous-estimé le risque tsunami


Japon

AIEA : Tokyo a sous-estimé le risque tsunami

Le Japon a sous-estimé le risque de tsunami.

C’est le constat dressé par les 18 experts de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique chargés d’analyser les conséquences du tremblement de terre du 11 mars sur la centrale de Fukushima Daiichi.

Le rapport préliminaire remis au gouvernement nippon salue dans le même temps la réaction exemplaire des autorités et des Japonais à cette catastrophe sans précédent.

Il appelle Tokyo à créer une autorité indépendante de régulation nucléaire à même d’anticiper les risques.

“Il est possible de protéger les centrales nucléaires contre les phénomènes naturels, mais il faut comprendre ces phénomènes et être capable de les anticiper. Pas en termes de calendrier, mais en terme d’ampleur, “ a expliqué Michael Weightman, Responsable de la mission de l’AIEA.

La vague de 14 mètres de haut qui a déferlé sur le nord-est du Japon a interrompu l’alimentation électrique du complexe atomique, compromettant le refroidissement des réacteurs, toujours en surchauffe.

Le rapport final de l’AIEA sera dévoilé fin juin lors d’une conférence ministérielle sur la sûreté nucléaire au siège de l’organisation, à Vienne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Endeavour: mission réussie et adieux