DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les téléphones portables potentiellement cancérogènes, selon l'OMS

Vous lisez:

Les téléphones portables potentiellement cancérogènes, selon l'OMS

Taille du texte Aa Aa

Coup de tonnerre pour les opérateurs de téléphonie mobile. Des experts de l’OMS viennent d’annoncer qu’utiliser son téléphone portable était “peut-être” cancérogène pour l’homme, sans toutefois en apporter la preuve formelle. Un geste du quotidien classé au niveau 2b de dangerosité, le même que pour les vapeurs d’essence par exemple.
 
“Lorsqu’on utilise un téléphone portable à côté de son oreille, c’est une exposition directe qui entre dans le crâne et qui peut, apparemment, provoquer des effets biologiques dans les cellules du cerveau, explique le Docteur Robert Baan, de l’agence internationale de recherche contre le cancer.”
 
Des études révèleraient un risque accru de gliome, un cancer du cerveau très spécifique. Dans la rue, le sentiment est partagé.
 
“Même en étant dangereux, on ne peut plus s’en passer. C’est devenu vital.”
 
“Moi, je pense que c’est cancérigène. Mais ils ne le diront pas clairement pour l’instant parce que c’est une part de marché”.
  
Réduire cette exposition serait possible en privilégiant notamment l’envoi de SMS, ou en utilisant un kit mains libres pour les appels.
 
Selon une étude de 2004, un usage de 30 minutes par jour sur une période de dix ans augmenterait de 40% le risque de développer ce cancer.