DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La bactérie du concombre : des pertes de centaines de millions d'euros

Vous lisez:

La bactérie du concombre : des pertes de centaines de millions d'euros

Taille du texte Aa Aa

La bactérie mortelle du concombre a coupé net l’appétit des consommateurs pour les légumes mais aussi les fruits, mettant à genoux les producteurs agricoles de toute l’Europe.

Le concombre espagnol a été mis hors de cause mais le mal est fait, comme le montre ce témoignage d’un marchand espagnol de légumes sur un marché de Madrid.

“Les clients ne disent rien mais ils n’achètent pas de concombres. Actuellement c’est la haute saison pour le concombre. Quand il fait vraiment chaud on l’utilise pour faire le Gaspacho et dans les salades”.

Les pertes se chiffrent déjà par centaines de millions d’euros pour les producteurs européens car la baisse des ventes touche tous les légumes frais de saison.

En Allemagne : épicentre de la contamination, la fédération agricole nationale exprime un manque à gagner de 3,8 millions d’euros par jour, alors que son homologue espagnole qui représente le premier pays producteur de fruits et légumes en Europe évalue les pertes à 28,5 millions d’euros chaque jour.

Le manque à gagner en Italie est de 2,9 millions, et d’un demi million en Belgique.

En France, oú les ventes de concombres ont chuté de 80% en quelques jours et celles des tomates de 20%, la perte quotidienne est de 1,5 million d’euros.

Une question se pose : l’Allemagne ou l’Union européenne vont-elles dédommager les producteurs de légumes ?