DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre japonais échappe à une motion de défiance

Vous lisez:

Le Premier ministre japonais échappe à une motion de défiance

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre japonais Naoto Kan est en sursis. Il a certes échappé à une motion de défiance déposée par l’opposition mais ses jours semblent comptés. Il a réussi à retourner une situation particulièrement délicate en promettant de démissionner une fois que l’essentiel de la reconstruction aura été entrepris dans les zones sinistrées. Une situation diversement appréciée par les Nippons.

“ En ces temps difficiles, je me demande pourquoi ils ont déposé une motion de défiance “ s’interroge un homme.

“ Je ne pense pas que ce soit le temps des querelles. Au contraire il faut concentrer nos efforts sur les zones sinistrées “ dit un autre.

“ Plutôt que de démissionner de son propre chef, je pensais qu’il serait forcé de partir et donc je me demande s’il sera capable de continuer avec tout ce qui s’est passé “ confie une femme.

Naoto Kan a également promis de céder le pouvoir aux plus jeunes générations. Il reste très critiqué pour sa gestion du tsunami du 11 mars, ses 24 000 morts et disparus et l’accident nucléaire qui s’en est suivi à Fukushima.