DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La bactérie tueuse affole l'Europe et entraîne une crise diplomatique

Vous lisez:

La bactérie tueuse affole l'Europe et entraîne une crise diplomatique

Taille du texte Aa Aa

La bactérie Ecoli continue à semer la panique en Europe où elle a déjà fait 18 morts, dont 17 en Allemagne. Les hôpitaux allemands recensent en outre plus de 2000 malades pour lesquels il est difficile de trouver un traitement adéquat.

Identifiée comme étant une souche rare et résistante aux antibiotiques, la bactérie n’avait jamais été vue auparavant dans une épidémie. « Dans le cas présent, nos pouvons définitivement parler d’une épidémie. Il y a une poussée inattendue de cas de contaminations que nous n’avions jamais observés jusqu‘à présent en Allemagne », explique le professeur Klausd Stark du Robert Koch Institute.

Conséquence de cette crise sanitaire, la Russie a décrété un embargo sur les fruits et légumes européens que Bruxelles lui a aussitôt demandé de lever. Mais Moscou refuse tant que les raisons de l‘épidémie ne sont pas connues. “ N’importe quel gouvernement veut protéger ses marchés de ce type de cadeaux, de ces concombres”, explique un porte-parole du gouvernement russe.

Pendant ce temps à Valence en Espagne, des agriculteurs en colère ont déversé des dizaines de fruits et légumes devant le consulat allemand. L’Espagne songe à porte plainte contre les autorités de Hambourg qui ont accusé à tort les concombres espagnols d‘être la cause de l‘épidémie.