DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mystère de la bactérie Ecoli reste entier

Vous lisez:

Le mystère de la bactérie Ecoli reste entier

Taille du texte Aa Aa

La bactérie tueuse, qui provoque des diarrhées sanglantes ou des troubles rénaux, a déjà fait 19 morts en Europe dont 18 en Allemagne où l’on recense également près de 2000 cas de contaminations. La propagation de la bactérie semblait toutefois se stabiliser ce vendredi.

Les médecins allemands font face à une bactérie virulente qui résiste aux antibiotiques. Mais des traitements pourraient se révéler efficace. « Il y a d’un côté la possibilité de procéder à un échange plasmatique. C’est ce qui a été fait depuis des décennies sur de nombreux cas. Il y aussi un tout nouveau médicament à base d’anticorps. Nous l’utilisons pour la première fois sur un nombre élevé de patients », explique Reinhard Brunkhorst, président de la Société allemande de néphrologie.

En tout 12 pays dont la France ont signalé des cas de contaminations, tous liés semble-t-il à l’Allemagne.

Les spécialistes travaillent sans relâche pour identifier l’origine de la bactérie. Selon des analyses réalisées par un laboratoire de référence européen, les légumes ne seraient pas à l’origine de l‘épidémie.