DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Toujours aucun résultat sur la piste de l'E.coli

Vous lisez:

Toujours aucun résultat sur la piste de l'E.coli

Taille du texte Aa Aa

Les pistes suivies par les scientifiques et la police du nord de l’Allemagne ne mènent toujours nulle part. On ne sait pas comment près de 2.000 personnes ont été infectées par la bactérie E.coli. Mais sur les marchés de fruits et légumes de Hambourg, on sait que la bactérie a tué le commerce. “Nous sommes à la saison où les légumes verts sont à maturité, la salade, le persil, les radis, se désole une productrice. Mais plus personne ne veut manger des légumes crus, alors ça se perd”.

Certains légumes continuent de subir une discrimination. Le laboratoire européen de référence pour la bactérie E.coli, après analyses, les a pourtant innocentés. Le concombre reste maudit. Au moins 18 personnes sont mortes en Allemagne. L’OMS s’inquiète: “Ce qui est inhabituel, c’est que le pourcentage de malades avec des complications sévères est plus élevé que ce que l’on estimait, explique le docteur Andrea Ellis, de l’OMS. Et parmi, il y a un plus grand nombre d’adultes, et non d’enfants”. L’OMS indique que douze pays ont désormais signalé des cas de contamination par la bactérie E.coli. Le foyer de l‘épidémie reste dans le nord de l’Allemagne.