DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accrochages meurtriers aux abords du plateau du Golan

Vous lisez:

Accrochages meurtriers aux abords du plateau du Golan

Taille du texte Aa Aa

La télévision syrienne affirme qu’une quinzaine de personnes ont été tuées ce dimanche par des tirs de l’armée israélienne, ainsi que par l’explosion d’une mine anti-char. Il y aurait également des centaines de blessés. Cela s’est produit à proximité de la ville de Majda Chams, annexée par l’Etat hébreu.
 
Les manifestants agitaient des drapeaux syriens et palestiniens. Ils voulaient entrer sur ce territoire occupé par Israël depuis 44 ans. Cette mobilisation intervient justement le jour anniversaire de cette occupation, ce que les arabes appelent la “Naksa”, autrement dit la défaite de 1967.
 
En prévision de cette date, l’Etat hébreu avait déployé de nombreux militaires le long de ses frontières, pour empêcher d‘éventuelles infiltrations de militants pro-palestiniens. A l’issue de la réunion hebdomadaire du cabinet israélien, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rappelé qu’il ferait tout “pour protéger la souveraineté (du pays), ses frontières et ses citoyens”.
 
De nombreuses voix s‘élèvent, y compris en Israël, pour réclamer la création d’un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967. L’actuel gouvernement israélien y est totalement opposé.