DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

E.Coli : les graines germées toujours pointées du doigt malgré des premiers tests négatifs

Vous lisez:

E.Coli : les graines germées toujours pointées du doigt malgré des premiers tests négatifs

Taille du texte Aa Aa

Les autorités allemandes n’ont toujours pas déterminé l’origine de l‘épidémie provoquée par la bactérie E.Coli.

Les premiers tests sur les graines germées d’une exploitation agricole bio se sont révélés négatifs.

Malgré tout, la ministre allemande de l’Agriculture, Ilse Aigner, a répété que la consommation de graines germées, de tomates, de salades et de concombres crus resterait fortement déconseillée : “Tant que le gouvernement régional n’aura pas obtenu tous les résultats, nous maintiendrons l’alerte sur les graines germées.

La bactérie E.Coli a fait 23 morts en Europe et plus de 2200 malades. Les hôpitaux allemands ont confirmé une stabilisation de l‘épidémie.

Les scientifiques imputent la contamination au non respect des règles d’hygiène dans la chaîne de commercialisation des légumes frais.

En jetant l’opprobre la semaine dernière sur les concombres, tomates et autres salades, les autorités de Hambourg ont réussi à provoquer une mini-crise diplomatique avec l’Espagne.

Mais plus globalement se sont tous les maraîchers d’Europe qui sont touchés.

Faute de pouvoir vendre leurs produits, nombre d’entre eux a du se résoudre à les détruire.