DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Portugais résignés à l'austérité

Vous lisez:

Les Portugais résignés à l'austérité

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain des législatives portugaises, les réactions sont comme les résultats : sans appel.

Dans les rues de Lisbonne, c’est la résignation qui l’emporte à l’image de cette jeune femme :

“Je viens juste de lire le journal, et je pense que c’est ce qu’on espérait. Peu importe qui a gagné, car l’accord avec la troïka est déjà fait et les principales mesures sont déjà décidées”.

De nouvelles coupes dans les dépenses publiques et une vague de privatisations sont notamment au programme. La récession va se prolonger au moins deux ans de plus alors que le chômage explose déjà.

“J’espère que le nouveau gouvernement aura une majorité plus large pour appliquer l’accord avec la troïka. Car le principal problème qui affecte le Portugal c’est l’emploi”, explique cet homme.

“Ici à Lisbonne le sentiment des gens, c’est celui de la “Saoudad”, ce mélange de nostalgie et de résignation pour un Portugal étranglé par les dettes et au bord du gouffre financier. Très peu de gens pensent que le pays pourra s’en sortir”, selon notre envoyé spécial à Lisbonne, Annibale Fracasso.