DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Portugal : la droite retourne aux affaires

Vous lisez:

Portugal : la droite retourne aux affaires

Taille du texte Aa Aa

Pedro Passos Coelho, l’homme qui revêtira bientôt les habits de premier ministre au Portugal.

Le PSD, son parti de centre-droit, est très largement arrivé en tête des législatives d’hier en raflant 105 sièges sur les 230 que compte le Parlement.

Un score qui lui garantit une confortable majorité si on y ajoute les 24 sièges décrochés par le parti de droite CDS-PP, avec lequel il va devoir maintenant former un gouvernement de coalition.

L’autre enseignement de ce scrutin sur fond de crise financière sans précédent, c’est le taux d’abstention record qui dépasse les 41%.

“Nous ferons tout ce que nous pourrons pour honorer le compromis passé entre l’Etat portugais, l’Union européenne et le FMI, pour extirper le Portugal de l’aide extérieure dont il a besoin et pour reconquérir la confiance des marchés car c’est indispensable pour que l’on retrouve confiance dans notre pays, a déclaré dimanche soir Pedro Passos Coelho.”

Camouflet pour les socialistes qui essuient là leur pire résultat de ces 20 dernières années avec à peine 28% des suffrages et doivent se contenter de 73 sièges.

Et défaite cuisante aussi pour le premier ministre sortant José Socrates, qui a décidé de se retirer de la vie politique.

Il avait convoqué des élections anticipées après le rejet par le Parlement du 4ème plan d’austérité mis en place par son gouvernement en moins d’un an.