DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Procès DSK : ouverture officielle des hostilités

Vous lisez:

Procès DSK : ouverture officielle des hostilités

Taille du texte Aa Aa

C’est sa troisième comparution depuis son arrestation à New-York le 14 mai dernier.

Dominique Strauss-Kahn retourne au tribunal aujourd’hui pour une audience technique sans réel suspense mais avec un enjeu crucial.

Car l’ancien patron du FMI, poursuivi pour crimes sexuels par une Guinéenne de 32 ans, prendra la parole pour la première fois. Deux mots seulement à l’adresse du tribunal : “not guilty”, non coupable.

Une audience certes technique mais ô combien cruciale, car elle marque l’ouverture officielle des hostilités et le début du processus judiciaire en vue du procès dont la date ne devrait pas être connue dans l’immédiat.

L’audience préliminaire permettra aussi aux avocats de DSK de prendre connaissance des pièces dont dispose la partie adverse, comme les tests ADN ou encore les vidéos de surveillance de l’hôtel Sofitel, pour affiner leur stratégie de défense.

Conscients que les choses sont amenées à durer un certain temps, le socialiste et son épouse ont fait rapatrier leurs meubles depuis Washington, vers leur hôtel particulier de Franklin Street, au sud de Manhattan.