DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sans surprise, Dominique Strauss-Kahn a plaidé non coupable

Vous lisez:

Sans surprise, Dominique Strauss-Kahn a plaidé non coupable

Taille du texte Aa Aa

Devant le juge du tribunal pénal de New York, DSK a rejeté l’ensemble des sept chefs d’accusation, dont crimes sexuels, tentative de viol et séquestration. L’ex-directeur du FMI est mis en cause par une femme de chambre de 32 ans d’origine guinéenne de l’hôtel Sofitel à New York.

Plaider non coupable ouvre la voie à un procès public, qui pourrait avoir lieu dans les prochains mois.

DSK continue par la voix de ses avocats à nier le viol.

“Il va apparaître clairement qu’il n’y a pas d‘élément fort montrant qu’il y a eu contrainte dans cette affaire”, a déclaré à la sortie Benjamin Brafman.

Lors du procès, Dominique Strauss-Kahn devra affronter la victime présumée, dont le visage reste encore inconnu. Une femme de chambre, modeste et noire, face à un homme puissant, rappelle Kenneth Thompson, l’avocat de la jeune femme : “La victime veut que vous sachiez que tout le pouvoir, l’argent ou l’influence dans le monde qu’a Dominique Strauss-Kahn n’empêchera pas la vérité d‘éclater à propos de ce qu’il lui a fait dans cette chambre”.

Après cette troisième audience depuis son arrestation le 14 mai, l’ancien ministre français est retourné dans sa prison dorée de Tribeca.

Ce nouvel épisode de la saga DSK n’a duré que quelques minutes. Maintenant tout le monde attend le 18 juillet, la date de la prochaine audience ici au tribunal à Manhattan.