DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les autorités syriennes accusent des bandes armées après la mort de 120 policiers

Vous lisez:

Les autorités syriennes accusent des bandes armées après la mort de 120 policiers

Taille du texte Aa Aa

Que s’est-il réellement passé dans la ville de Jisr al-Choughour en Syrie ?

D’après la télévision syrienne, il y a eu des affrontements entre des bandes armées et les forces de sécurité. Un massacre dans lequel aurait péri 120 membres des forces de police. Aucune source d’information indépendante n’a confirmée pour le moment la réalité de ce massacre.

Le ministre de l’intérieur a lui condamné cette attaque et promis une réponse très ferme.

D’autres sources proche de l’opposition syrienne évoquent une mutinerie au sein de la police qui aurait été écrasée dans le sang. Certains policiers auraient refusé de tirer sur les contestataires et souhaité rejoindre la rébellion.

La ville de Hama qui se trouve dans la même région a été le théâtre d’une violente répression de l’opposition qui a fait des dizaines de morts ces derniers jours. Des milliers de personnes étaient descendues dans les rues pour dénoncer le régime de Bachar Al-Assad.