DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Succession au FMI : Christine Lagarde n'a pas obtenu de soutien officiel en Inde

Vous lisez:

Succession au FMI : Christine Lagarde n'a pas obtenu de soutien officiel en Inde

Taille du texte Aa Aa

La ministre française des Finances Christine Lagarde n’a pas obtenu de soutien public de la part de l’Inde lors de sa visite mardi à New Dehli dans le cadre de sa tournée dans les pays émergents pour plaider sa candidature à la tête du FMI. Favorite pour la direction générale du Fonds, Christine Lagarde a successivement rencontré Manmohan Singh le premier ministre indien puis le ministre des finances Pranab Mukherjee lequel s’est exprimé sur l’attribution des postes de direction de la Banque mondiale et du FMI : “pour ces postes il doit y avoir un large consensus. L’Inde aimerait être partie prenante dans ce consensus. Nous travaillons la-dessus avec d’autres pays, particulièrement les BRICS, et il est impossible de dire s’il y aura un candidat commun”.

Les BRICS qui représentent le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du sud; réclament un changement à la tête du Fonds monétaire international. Ils critiquent la règle tacite selon laquelle sa présidence échoit à un européen et celle de la Banque mondiale à un américain.