DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la France prête à risquer un véto russe à l'ONU

Vous lisez:

Syrie : la France prête à risquer un véto russe à l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Paris l’affirme : l’heure est venue de condamner la répression en Syrie. La France se dit prête à risquer un véto de la Russie au Conseil de sécurité de l’ONU sur un projet de résolution rédigé avec d’autres puissances occidentales.

Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, s’en est expliqué à Washington, devant le groupe de réflexion Brookings.

“La situation est à présent très claire. En Syrie, le processus de réforme est mort et nous pensons que Bachar Al-Assad a perdu sa légitimité à diriger le pays. C’est un point que nous avons discuté avec Hillary Clinton, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères. Nous pensons, tous ensemble, que nous devons avancer maintenant et soumettre ce projet de résolution au Conseil de sécurité.”

Le projet de résolution a été co-rédigé par Paris, Londres, Berlin et Lisbonne. Il condamne la violence du régime syrien et lui demande d’ouvrir les villes à des équipes humanitaires.

Alain Juppé estime que le texte pourrait recueillir onze voix sur quinze au Conseil de sécurité. Une majorité qui, selon lui, pourrait amener Moscou à changer d’avis.