DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fukushima : la tâche reste titanesque

Vous lisez:

Fukushima : la tâche reste titanesque

Taille du texte Aa Aa

Des bâtiments éventrés, percés de ferraille : voilà à quoi ressemblent les toutes dernières images de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Près de trois mois après le séisme et le tsunami qui ont endeuillé le nord-est du Japon, elles permettent de prendre la mesure de la tâche à accomplir pour un retour à la normale.

En dépit de pannes de courant, le refroidissement des réacteurs se poursuit. 2.000 employés de Tokyo Electric Power, l’opérateur de la centrale, se rendent chaque jour au coeur de la zone d’exclusion. Tepco envisage par ailleurs de déverser en mer 3.000 tonnes d’eau radioactive provenant d’une autre centrale moins endommagée.

En attendant des jours meilleurs, les anciens riverains de ces centrales ont été autorisés à récupérer des affaires.

Leur taux de radioactivité est mesuré avant et après. Ils ont deux heures montre en main pour rassembler leurs biens. Ils n’ont droit qu‘à un sac par personne.

“J’ai pris des vêtements d‘été et quelque chose de très précieux : une photo de mon père sur son lit de mort,” explique une évacuée.

Sur leur passage, les employés de TEPCO s’inclinent. Au total, 80.000 personnes ont été évacuées des environs de la centrale, sur un rayon de 20 kilomètres.