DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Economie turque : en croissance mais attention à la surchauffe

Vous lisez:

Economie turque : en croissance mais attention à la surchauffe

Taille du texte Aa Aa

En Turquie, le parti AKP : Parti de la Justice et du développement est le grand favori des élections générales de dimanche. Le parti au pouvoir doit son succès en grande partie à la bonne santé de l‘économie turque. La crise économique du début des années 2000 n’est plus qu’un mauvais souvenir. Aujourd’hui, l‘économie turque occupe la 17ème place mondiale : son PIB a triplé en trois ans.

Avec une croissance de 6,5% en 2011 estimée par l’OCDE, la Turquie fait partie des grands pays émergents. Attention cependant, l’inflation n’est pas encore maîtrisée et le chômage non plus. En attendant, la Turquie attire les investissements étrangers dont le niveau est excellent.

135

“Du point de vue des investisseurs étrangers, affirme Yarkın Cebeci le chef économiste de JP Morgan Istanbul, la politique économique de l’AKP est un succès grâce aux réformes structurelles et à une politique fiscale rigoureuse. Il y a bien sur quelques risques. Par exemple l’augmentation importante du déficit des comptes courants et quleuqes décisions de la Banque centrale qui peuvent s’avérer risquées. Pourtant sur le moyen et le long terme, mon commentaire sur l‘économie turque est positif”.

202

La Turquie cependant est au bord de la surchauffe économique. La politique fiscale et la souplesse monétaire ont fait grimper les compteurs du crédit +30% sur un an et des salaires qui ont gonflé de 18% en rythme annuel.