DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Côte-d'Ivoire : des villages pro-Gbagbo pris d'assaut par les forces républicaines


Côte d'Ivoire

Côte-d'Ivoire : des villages pro-Gbagbo pris d'assaut par les forces républicaines

Des incidents violents, dans plusieurs villages, préoccupent l’ONUCI, l’opération de l’ONU en Côte-d’Ivoire. Des exactions auraient été commises par les forces républicaines du président Alassane Ouattara.

La gendarmerie et la police n‘étant pas encore opérationnelles, ces troupes composée notamment d’anciens rebelles sont actuellement chargées du maintien de l’ordre en Côte-d’Ivoire. Ces derniers jours, elles auraient deployé des armes lourdes dans les villages de Yakassé-Me et de Domolon. Des localités non loin d’Abidjan, connues pour abriter des partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo. Bilan des incidents : plus de 70 blessés, mais aussi des “pillages à grande échelle” constate l’ONUCI.

Une nouvelle enquête pourrait ainsi être dilligentée, et s’ajouter à celle que la commission du Conseil des droits de l’homme de l’ONU effectue sur des massacres commis par les forces républicaines à Duekoué dans l’Ouest du pays.

En mai dernier, Alassane Ouattara avait également demandé à la Cour pénale internationale d’enquêter sur “les crimes les plus graves” commis en Côte d’Ivoire depuis la crise post-électorale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le nombre de réfugiés syriens augmente d'heure en heure en Turquie