DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : l'AKP veut gagner assez de sièges au Parlement pour modifier la Constitution

Vous lisez:

Turquie : l'AKP veut gagner assez de sièges au Parlement pour modifier la Constitution

Taille du texte Aa Aa

Dimanche, les Turcs se rendront aux urnes pour renouveler leur Parlement.

Tous les sondages annoncent un nouveau raz-de-marée du parti au pouvoir l’AKP.

Si le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan est reconduit, il entend modifier la Constitution héritée du coup d’Etat militaire de 1980.

“Nous voulons une nouvelle constitution basée sur la liberté, les valeurs démocratiques, les droits de l’Homme, les valeurs universelles, une constitution mentionnant des droits individuels autres que la protection de l’Etat ou d’une structure politique”, explique le chef de la diplomatie turque.

Mais Erdogan inquiète ses principaux adversaires. Ils redoutent une dérive autocratique s’il obtient une majorité des deux tiers au Parlement.

“Nous voulons continuer à améliorer la démocratie et la liberté. Les pays arabes nous prennent comme modèles, mais le gouvernement turc ne cesse de devenir oppressif et autoritaire comme les dirigeants arabes. Voilà ce à quoi nous sommes confrontés”, indique le dirigeant du Parti populaire républicain.

Reste que depuis 2002, l’opposition peine à rivaliser avec le pouvoir en place, même si dernièrement, elle est pourtant bien remontée dans les sondages. Mais pas suffisamment pour empêcher le triomphe du Parti de la Justice et du Développement, l’AKP.

Le seul suspense de cette élection tient à l’ampleur de la victoire.