DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croatie, Pologne, Italie : entre manifestations d'homosexuels et homophobie

Vous lisez:

Croatie, Pologne, Italie : entre manifestations d'homosexuels et homophobie

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation d’homosexuels à Split, dans le sud de la Croatie, a été la cible d’homophobes. Plusieurs personnes ont ainsi été blessées par des jets de bouteilles et de pierres alors qu’elles participaient à une Gay Pride, sous haute protection

policière. Dans ce pays, l’Eglise catholique a publiquement qualifié l’homosexualité de “handicap” et de “perversion”.

En revanche, en Pologne, autre pays très catholique où l’homosexualité est perçue par beaucoup comme une maladie, une déviance, le défilé de plusieurs milliers de gays et de lesbiennes dans la capitale Varsovie s’est déroulé dans le calme. Les participants à cette “Parade de l‘égalité” ont réclamé l’adoption d’une loi autorisant le mariage homosexuel.

“Habemus Gaga” : en plagiant la célèbre expression “Habemus papam”, “Nous avons un pape”, employée pour annoncer l‘élection d’un nouveau souverain pontife, 400 000 à 500 000 personnes ont manifesté à Rome à l’occasion de l’Europride, à laquelle participait la provocatrice star américaine d’origine italienne Lady Gaga.

“Nous avons ouvert cette manifestation par la célébration de mariages symboliques entre personnes du même sexe car nous voulons obtenir ce droit dès que possible”, a commenté un organisateur. Dans la ligne de mire des manifestants, le Vatican et le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi. Vilipendé pour sa politique… et aussi pour avoir prononcé cette phrase l’an dernier : “Mieux vaut être passionné par les jolies filles qu‘être gay”…