DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : les Indignés tentent en vain de prendre la mairie de Madrid

Vous lisez:

Espagne : les Indignés tentent en vain de prendre la mairie de Madrid

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs centaines de membres du mouvement dit des Indignés se sont rassemblés samedi aux abords de la mairie de Madrid, alors que le conseil municipal issu des élections du 22 mai reconduisait le conservateur Alberto Ruiz-Gallardon au fauteuil de maire. Ce mouvement né il y a un mois entend à la fois revendiquer des emplois – l’Espagne a le plus fort taux de chômage, 21,3%, des 17 pays de la zone euro – et dénoncer le comportement de l’ensemble de la classe politique, tous partis confondus.

“Cette manifestation vise le maire mais plus généralement tous les politiciens, confirme cet homme. Ils devraient être plus proches des gens, montrer un sentiment d’appartenance à la communauté, au lieu de siéger sur leurs trônes.” “Ici

à Madrid, on a les mêmes que l’année dernière, poursuit cet Indigné. Ce sont des gens corrompus. Des politiciens qui font l’objet de poursuites judiciaires, et pourtant, ils sont toujours là.”

Les manifestants ont dû faire face à des policiers déterminés à les tenir à distance de la mairie. A les empêcher à tout prix d’entrer dans le bâtiment. Aux cris de “Il n’y a pas assez de pain pour la quantité de chorizo”, autrement dit, “Nous aussi, nous voulons notre part du gâteau”, ils n’ont pu que voir sortir le cortège de voitures officielles dans lequel se trouvait le maire de la capitale espagnole.