DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des milliers de déplacés se massent à la frontière syrienne

Vous lisez:

Des milliers de déplacés se massent à la frontière syrienne

Taille du texte Aa Aa

La situation humanitaire devient critique à la frontière entre la Syrie et la Turquie. Des milliers de déplacés syriens, qui ont fui la répression militaire, s’y entassent, hésitant à franchir le pas et à devenir des exilés. Ils tentent de trouver des abris sous les arbres côté syrien.

Les langues se délient et certains déserteurs de l’armée syrienne dénoncent des exactions commises par leurs unités contre des civils.

“J’ai servi dans l’armée pendant cinq mois”, affirme un homme en montrant sa carte de militaire. “Quand nous étions à Deraa, et dans la banlieue de Damas, nous avons vu des femmes, des enfants et des personnes âgées chanter pour la liberté. J’ai vu aussi des Iraniens et des membres du Hezbollah qui nous donnaient l’ordre de tirer sur la foule, et les soldats qui refusaient d’obéir étaient immédiatement abattus dans le dos ou d’une balle dans la nuque”.

Les associations de défense des droits de l’Homme estiment qu’environ 10.000 personnes sont massées à la frontière côté syrien. “Nous nous sommes enfuis pieds nus, sans nourriture, sans eau, et sans avoir eu le temps de préparer des vêtements”, témoigne une femme. Les autorités turques indiquent que près de 4.600 Syriens ont déjà trouvé refuge sur leur territoire. La présidence des Etats-Unis accuse désormais le pouvoir de Bachar al-Hassad d’avoir provoqué une crise humanitaire.