DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

FMI : Christine Lagarde toujours favorite


économie

FMI : Christine Lagarde toujours favorite

L’Indonésie est le premier grand pays émergent à apporter son soutien à la candidature de Christine Lagarde, pour la direction générale du FMI. En déplacement en Egypte, la ministre française des finances a également obtenu le soutien de l’Egypte mais aussi des Emirats arabes unis. C’est important car Christine Lagarde, en l’absence de soutien officiel des Etats Unis jusqu‘à maintenant, doit gagner la confiance de pays émergents plus importants.

“Les pays sous-représentés comme les pays émergents devraient être mieux représentés au FMI, en terme de gouvernance, de droits de vote mais cela vaut aussi pour l’origine du personnel, a déclaré Christine Lagarde. Et je pense que si vous mettez ensemble toutes ces améliorations, alors vous augmentez la légitimité du FMI”.

L’adversaire le plus direct de la ministre française, c’est l’actuel gouverneur de la banque centrale mexicaine, Agustin Carstens qui effectue aussi en ce moment un road trip en faveur de sa candidature.

Autre candidat qui s’est déclaré plus tardivement : le gouverneur de la banque centrale israélienne Stanley Fischer. Mais son âge avancé pour un tel poste : 67 ans, semble rédhibitoire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

L'économie chinoise est en train de décélérer